LES ROUTES DU VIN DE BORDEAUX, SAINT-EMILION, POMEROL, FRONSAC

 

 


Histoire  

Du matériel lithique découvert à Saint Seurin sur l’Isle atteste l’occupation des lieux aux temps préhistorique.

Saint Seurin est la forme médiévale de Saint Séverin, de Saint Sévérinus, nom porté par plusieurs Saints aux 5ème et 6ème siècles.
Au IX ième siècle, les Normands sont chez nous. Ils se sont fortifiés sur le point culminant de la région qui porte encore le nom Puynormand.

L’une des premières manifestations de la commune fut, au 12ème siècle, la construction d’une église fortifiée sur les bords de l’Isle. Edifiée sur des fondations romaines, elle défendait le passage de la rivière et servit, plus tard de refuge aux pèlerins qui se rendaient à Saint Jacques de Compostelle. Ruinée par les Huguenots au 17ème siècle puis relevée, elle ne conserve de l’époque romaine que l’abside et le mur du Nord.

La prospérité économique de Saint Seurin sur l’Isle se développa sous la domination anglaise qui dura trois siècles jusqu’à la bataille de Castillon en 1453.
Le 18ème siècle fut une période de rénovation après les guerres de religion avec notamment le tracé d’une route Libourne-Montpon par Saint Seurin sur l’Isle…

Au XVIII ième siècle, le nombre et la variété des artisans, ainsi que l’activité des trois moulins nous montrent une paroisse bien vivante et probablement assez importante. Les bords de l’Isle, à Logerie et Rieu, y constituent des quartiers résidentiels accueillant des détenteurs d’offices dont l’activité s’exerce pourtant dans les juridictions voisines.
La seconde moitié du 19ème siècle voit l’entrée de la commune dans l’ère industrielle. Dans son usine de Saint Seurin, l’ingénieur anglais William Jackson est le premier à appliquer le procédé Bessemer pour la transformation de la fonte en acier. C’est une révolution technique que des intérêts extérieurs ont tenté d’occulter : de métal de luxe, l’acier devient, sans perdre ses qualités, un métal à bas prix ouvrant des perspectives à tout le développement technique. Le procédé est, ensuite, rapidement diffusé dans la majorité des pays industriels du monde.

Le 20ème siècle accentue la vocation industrielle de la commune avec la création dès 1892 de l’usine de capsulerie encore active et reprise par Péchiney Capsules du groupe ALCAN. En 1907, Georges Soustre crée la manufacture Soustre d’emballage et carton ondulé actuellement usine SMURFIT SOCAR. En 1919, la manufacture de chaussures est devenue en 1925 les Etablissements Bonnot.
La commune, encore fortement industrielle compte deux des plus importantes usines du Pays du Libournais Alcan Packaging Capsules et Smurfit Kappa.

En 1988, Pierre Durand, enfant de Saint Seurin sur l’Isle et son cheval Jappeloup de Luze remportent la médaille d’or du saut d’obstacles aux Jeux Olympiques de Séoul. Jappeloup sera entraîné et terminera sa vie dans les écuries de Pierre Durand au Centre Equestre de Saint Seurin sur l’Isle.



 

Mairie de Saint-Seurin sur l'Isle
Espace Charles De Gaulle - BP 26 - 33660 Saint-Seurin sur l'Isle - Tél 05 57 56 01 01 - Fax 05 57 56 01 09